Accueil  > Actualités  > Crème solaire et châtiment

Crème solaire et châtiment

Un article de Rodolphe Bacquet

Chers amis,

Hier, je suis dans la même journée tombé sur un article du 20 minutes titrant sur la pénurie de crème solaire…

… et arrivé au bord d’un lac baignable dont l’eau avait pris la couleur blanchâtre de la crème solaire : les baigneurs qui s’en étaient copieusement badigeonné, s’étaient évidemment « rincés » dans le lac tout au long de la journée.

Ce spectacle affligeant n’est certes pas nouveau, mais en cette année :

où la France est en train de se transformer sous nos yeux en désert aride sous l’effet de méga-feux et d’une sécheresse historique, où l’eau de pluie a été analysée comme impropre à la consommation partout sur Terre (même en antarctique !!) tellement elle est chargée de produits toxiques, polluer encore plus l’eau en y barbotant recouvert de crème chimique est irresponsable et scandaleux.

(sans doute autant que de se pavaner en jet ski après avoir demandé à ses concitoyens de faire preuve de « sobriété énergétique », suivez mon regard)

C’est une gabegie d’autant plus criminelle que non seulement elle aggrave le gâchis d’une ressource de plus en plus fragile, mais en plus elle détériore votre santé !

Pitié, arrêtez avec la crème solaire !

La grande absurdité de la crème solaire, outre qu’il s’agit d’un cocktail de produits chimiques appliqués à même le corps, est qu’elle empêche votre organisme de synthétiser la vitamine D, absolument essentielle au bon fonctionnement de votre système immunitaire.

Elle n’empêche pas un peu de la synthétiser : elle l’empêche quasi-totalement !!!

Un écran de protection SPF15 (c’est-à-dire une crème solaire à protection moyenne-basse) bloque à 93% la production de vitamine D.

Or en juillet-août, en short et bras de chemise, il ne faut pas plus de 10 minutes d’exposition au soleil pour synthétiser ses besoins journaliers en vitamine D… alors qu’il faut 30 minutes d’exposition pour possiblement attraper un coup de soleil !

Donc, pitié, arrêtez avec la crème solaire : votre santé ne s’en portera que mieux. Vous synthétiserez davantage de vitamine D pour faire le plein avant cet automne-hiver.

Et pour le reste, c’est simple : si vous craignez les coups de soleil, mettez-vous à l’ombre aux premières rougeurs.

Il n’y a à ma connaissance que les animaux à sang froid comme les lézards et autres reptiles qui gagnent à rester en plein cagnard !

Portez-vous bien, Rodolphe.